C'est reparti pour les semis du potager !

Aujourd'hui, j'ai fait mes premiers semis au chaud, ceux des tomates et des poivrons.

Cette année, je teste une méthode différente. Auparavant, je faisais mes semis en terrine, puis je les repiquais en godets quand les plants avaient 4 vraies feuilles. Cette méthode fonctionnait plutôt bien. Mais quand mes semis avaient de l'avance sur les dernières gelées, ils souffraient du manque de place en godet, et j'étais parfois obligées de les rempoter dans des pots plus grands, en attendant de pouvoir les mettre au jardin. De plus, j'ai lu que le repiquage stresse les jeunes plants, et provoque un ralentissement de la croissance, le temps que la plante reprenne.

C'est donc au cours de mes recherches sur le net que j'ai découvert, sur différents sites et blogs, le semis en bouteille plastique.

Il s'agit de couper une bouteille en deux, sans détacher complètement la partie haute. Puis il faut mettre, dans la partie basse, un tiers de billes d'argile recouvertes d'eau, et ajouter 2/3 de terreau (j'utilise du terreau pour semis). On dépose alors quelques graines sur la terre (j'en ai mis trois dans chaque bouteille), et on recouvre légèrement. J'ajoute ensuite de la poudre de charbon de bois, comme je l'ai toujours fait, pour éviter la fonte des semis. Puis il faut remettre en place le haut de la bouteille en le maintenant avec du scotch, après avoir étiqueté chaque semis. L'eau dans les billes d'argile va remonter dans le terreau par capillarité. Pas besoin d'arroser. J'ai placé les semis sur le rebord d'une fenêtre, au chaud.

Le bouchon doit rester fermé jusqu'à la levée, puis retiré après la levée. On peut maintenant arroser selon les besoins.

Je conserverai le plus beau plant quand il aura 4 vraies feuilles.

Quand le plant occupe tout l'espace du haut de la bouteille, on coupe la partie haute de celle-ci et on laisse le plant à l'air libre.

Le plant peut rester ainsi, dans un volume de terre bien plus important qu'en godet, j'usqu'à la plantation.

A la fin mars, les plants dans leur bouteille iront dans la serre, afin de s'endurcir un peu, puis seront plantés fin avril en serre, et mi-mai au jardin.

Je procéderai de la même façon pour mes semis de cucurbitacées, mais cette fois, directement dans la serre, à la fin mars.

P3020003

P3020002