Au potager en carré, je ne plante pas de pommes de terre, car cela prend trop de place. Il faudrait un carré de 40 X 40 cm par plant.

Cette année, j'avais agrandi le jardin, et j'avais mis dans cette nouvelle partie, les courgettes, les tomates en cage et les pommes de terre. A l'automne, a ce même endroit, j'ai formé deux buttes avec du fumier de cheval, pour mon expérience permaculture de l'an prochain. Dans ces buttes seront plantés des tomates en cage, 3 plants par butte, puis toutes sortes de légumes mélangés. Le but est le même que dans les carrés : la diversité des plantes permet de mieux lutter contre les insectes et les maladies. La dimension des buttes permet un entretien facile et une optimisation de la surface cultivable de par la forme en dôme (environ 1,50 m de surface cultivable pour 1,20 m d' emprise au sol).

Oui, mais voilà, plus d'endroit où planter les pommes de terre !

Nous avions mis en tas dans le verger l'excédent de fumier. Je me disais que ça me ferai une réserve de fumure. Finalement, j'ai étalé sur place le fumier, sur une surface rectangulaire de 4 X 5 mètres, puis j'ai recouvert le tout d'une bâche noire. Les graines contenues dans le fumier vont germer sous le plastique, puis mourir par manque de lumière. Au printemps, je n'aurai qu'à enlever le plastique pour y planter mes pommes de terre.

Je vais tester une autre façon de les cultiver, sous paille. Le plant de pomme de terre est déposé à même le sol, puis recouvert d'une couche de paille, pas trop épaisse au départ, pour permettre au plant de lever. Ensuite, plutôt que de le butter, on rajoute une grosse épaisseur de paille, en plusieurs fois, au fil de la pousse des feuilles. Le sol reste humide sous la paille, pas besoin d'arroser. Au moment de la récolte, il n'y a qu'à écarter la paille et à ramasser. La place est laissée propre et prête à recevoir une nouvelle culture, sans travail de préparation.

PC230022