J'aime le milieu du printemps !

Les massifs sont en pleine croissance, et les arbustes et vivaces commencent à fleurir.

Les derniers plantés, dans le massif pourpre et blanc, ont pris du volume.

Physocarpus opulifolius Little Devil

P5290099

Sambucus Black Lace "Eva"

P5290100

Dans le massif "Vague jaune et bleue", les phlomis russeliana et la consoude de Russie ont pris beaucoup d'ampleur, ce qui ne me déplaît pas. Il faudra sans doute les contenir. Les cornus grandissent doucement (kouza "Milky Way" et Californica). J'ai ajouté cet hiver, au centre du massif, un gledistsia triacanthos sunburst. Il donnera de la hauteur au massif, et apportera avec son feuillage doré, une touche ensoleillée répondant aux vivaces à fleurs jaunes, et contrastant avec les feuillages bleutés des santolines, fétuques glauques et achillée millefeuille "moonshine".

P5290101

Au bout de ce massif, le sureau noir "laciniata" est exubérant. Il mesure près de 3 mètres de hauteur, alors que je l'ai taillé l'an dernier.

P5290102

Sous le cèdre bleu, plus besoin d'intervenir. Le lysimachia numularia auréa joue son rôle de couvre sol, et plus aucune indésirable n'y pousse. J'ai ajouté une petite structure en saule tressé, réalisé avec les branches fraîches des saules Marsault voisins. Ce n'est pas fait de façon académique, mais ça fait son petit effet. Ça durera ce que ça durera ! Les hostas et les fougères avaient bien souffert des gelées d'avril. J'ai coupé toutes les feuilles abîmées, et de nouvelles sont sorties. Ils ne sont pas aussi volumineux que d'habitude.

P5290103

Pour terminer, voici deux vues d'ensemble du jardin.

Sur la première photo, on voit à gauche le massif sous le cèdre bleu. A droite, le massif des graminées (avec de moins en moins de graminées), devant la maison. En arrière, le jardin en "S".

P5310113

Sur la deuxième photo, à droite, le massif pourpre et blanc. A gauche, le "jardin rond". Derrière lui, le massif "Vague jaune et bleue". En arrière, les massifs sous les pommiers. On aperçoit entre eux de tous petits arbres, qui formeront le futur petit bois. Ce sont des arbres qui ont poussé spontanément à divers endroits du jardin (bouleaux, charme, érables champêtres), et que j'ai regroupé ici. D'autre viendront agrandir la zone plantées à l'automne.

P5310114

Le jardin est encore bien vide, avec beaucoup de surface de gazon. Je prévois de faire de nouveaux massifs cette année. J'espère, au fil des ans, réduire considérablement les parties engazonnées, et créer un jardin fourni, plein de recoins et surprises cachées.