Cette année, je vais cultiver mes tomates de trois façons différentes.

Les deux premières, je les ai déjà expérimentées : en serre, avec taille des gourmands, et en extérieur, avec taille également (cette année, dans le potager en carrés).

La troisième façon de cultiver sera la culture en cage, sans aucune taille. J'ai découvert cette technique sur le net, au fil de mes recherches.

J'ai donc planté tous mes pieds de tomates il y a quelques jours, les saints de glace n'étant pas à l'ordre du jour.

Les pieds de tomates qui seront taillés sont ceux que j'ai semé en bouteille plastique (méthode de semis expérimentée en mars dernier). Les autres sont des pieds de tomates repiqués en godets.

Il y a déjà une différence au départ. Les pieds repiqués sont plus beaux. Je pense que je reviendrai à cette méthode de semis, l'an prochain.

A gauche les semis en bouteille, non repiqués. Ils sont plus grands mais jaunis. Je ne m'explique pas ce résultat. A droite, les plants repiqués.

P5040013

Les plants en serre

P5110047

Les plants dans le potager en carrés.

P5110048

Les plants en cages. Les cages font 60 cm de diamètre. elle sont maintenues en place par un tuteur de tomate et une agrafe de l'autre côté.

P5110049

En préparant mon sol, j'avais mis compost et cendre. A la plantation, tous les pieds ont eu une poignée d'orties au fond du trou. J'ai enterré les premiers centimètres des tiges. J'ai planté des tagettes à proximité. J'ai arrosé au purin d'ortie. Je continuerai le purin d'ortie une fois par semaine jusqu'à la floraison, puis je passerai au purin de consoude. J'ai également planté dans le sol, à proximité de chaque pied, un fil de cuivre, en prévention du mildiou, que j'espère ne pas voir revenir cette année. Chaque plant est équipé d'un système d'arrosage avec bouteille plastique, que j'avais déjà mis en place l'an dernier, mais qui n'avait pas servi, vu la quantité de pluie qu'on avait eu.

Je ferai un point régulier sur le blog, pour vous montrer l'évolution de chaque mode de culture.