D'abord, un petit coup d'oeil au jardin rond, qui commence a être bien fleuri. Les digitales forment des verticales sur le bord intérieur du cercle. Elles vont faner, puis disparaître, car ce sont des bisannuelles. J'ai prévu de les remplacer par des plantes vivaces plus basses. Peut-être des géraniums.

Et pour garder une verticale à cet endroit, j'ai fait des tipis en fer à béton sur lesquels vont courir des lierres.

P5190050Les deux quartiers de gauche sont plus développés que ceux de droite.

Je pense que c'est dû à l'humidité dans le sol. L'eau de pluie descend dans les quartiers de droite et y reste plus longtemps.

Les deux rosiers sont beaucoup plus petits, alors que je les ai planté sur une petite butte.

P5220063

P5230067

P5230066

P5230068

P5230069

P5170048

P5170044

P5170045

P5160041Les plantes se sont bien développées, même s'il reste quelques trous. La faute aux limaces qui ont rongé les géraniums vivaces, les campanules et les sauges des prés.

J'avais commencé par utiliser des pièges à la bière, mais cela n'a pas été suffisant. J'ai dû me résoudre à utiliser du tue limaces, que j'ai dissimulé sous des tuiles, afin que les oiseaux ne mangent pas les limaces mortes.

J'ai énormément de limaces cette année, et bien que le printemps soit humide, ce qui pourrait expliquer leur présence, je soupçonne le BRF de leur offrir un abri idéal !

 

 

 

 

 

 

Voici les tipis en place. 4 tiges d' un mètre cinquante, fichées dans le sol, et reliées par du fil de clôture.

J'ai installé les lierres à leur pied.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au passage, je vous montre la conséquence de ces derniers jours très pluvieux !

Dans un trou de 20 cm de profondeur, l'eau ruisselle depuis les bords, comme s'il y avait une source.

Nous sommes, d'après des géomètres venus pour la fosse septique, sur une nappe haute présente en hiver. C'est la première fois qu'elle est encore présente à cette époque, depuis 5 ans que nous habitons ici.

 

 

 

 

 

La petite rocaille du cache poubelle commence à être bien jolie.

Au centre, le nepeta et la potentille se marient à merveille. A l'arrière, les géraniums vivaces commencent à fleurir. Aux extrémités, les joubarbes s'installent doucement.

Dernièrement, j'ai installé du gravier sur un géotextile, autour du saule tortueux et à l'arrière de la rocaille, afin de faciliter de débroussaillage. Il me manque un peu de gravier pour finir.

Des coquelourdes poussaient spontanément dans ce coin de gazon. J'ai laissé se développer celles autour du saule.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première rose de l'année !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les camassias blancs sont en fleur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'aime cette couleur crème tirant sur le vert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'hérémurus blanc termine sa floraison. L'autre va bientôt fleurir. Je le croyais bleu, il sera rose !