L'automne, c'est la saison des nouveaux projets.

Un deuxième a pris forme au jardin d'ornement : "l' arche aux volubiles".

L'idée était de créer un cheminement vers le "jardin rond", tout en donnant de la hauteur et de la structure au jardin.

Une arche me semblait convenir pour ce projet, et j'ai choisi le fer à béton pour la réaliser.

Pour l'instant, j'ai fait la préparation au sol du massif. J'en ai profité pour étendre le projet vers les prunus. J'ai procédé comme à mon habitude, en déposant des cartons sur le gazon, puis une couche d'environ 10 cm de fumier de cheval composté.

PB270013

Nous avons donc deux bandes étroites de terre paillée, parallèles, sur lesquelles va s'implanter l'arche, d'une longueur d'environ 3 mètres.

J'y planterai du houblon, que j'ai prélevé dans notre haie, dans laquelle il pousse spontanément. Je ne sais pas comment il est arrivé ici. Les racines, arrachées non sans mal, tant elles étaient imbriquées dans la haie, ont été mises en pot. Une dizaine en tout. Deux ont refait de la feuille depuis. Pour les autres, on verra si elles reprennent au printemps.

Entre les plants de houblon, j'ai prévu de semer des ipomées volubilis.

PB270014

Les deux langues de terre enveloppant les prunus seront semées au printemps d'une jachère fleurie, dans un premier temps. Puis j'y installerai des vivaces prélevées dans les différents massifs du jardin, à l'automne 2018. Je vais laisser le sol nu en attente du semis, même si je sais que ce n'est pas idéal. Si des graines indésirables présentes dans le compost venaient à lever, je couvrirai d'une bâche noire jusqu'au printemps.

PB270012

Pour l'arche, je dois m'organiser pour transporter des fers à bétons de 6 mètres de longueur. Il y aura donc 4 fers en forme d'arche espacés d'un mètre, reliés entre eux par des fers horizontaux, puis recouverts de treillis soudé en rouleau.

A suivre, le verger...